Georges Lautner et son « foutu fourbi… »

Poster un commentaire

6 décembre 2013 par biblistudio

« Tout est hasard ou destinée. En 47, je me retrouve à l’armée, chasseur alpin, en Autriche. De là, on m’envoie faire un stage en Allemagne pour apprendre le métier de projectionniste 16 mm. De retour au bataillon, j’ai dû installer la salle de cinéma dans une vieille baraque et assurer programmation et projections. Puis on m’a muté au service des armées à Paris. C’est là que j’ai fait équipe avec Marcel Bluwal, dont je deviendrai l’assistant sur des dramatiques télé, et avec Claude Lecomte, qui deviendra un grand chef opérateur. Voilà comment j’ai commencé a vivre dans la pellicule. »

Ces quelques confidences du cinéaste Lautner sont extraites du livre disponible dans nos rayons sous la référence :
José-Louis Bocquet. Georges Lautner Foutu Fourbi. Source-La Sirène.
Cote : 791.434.1 LAU

Advertisements

commenter !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

la bibliothèque

contact presse :

biblistudio [at] gmail.com

entrez votre adresse mail ci-dessous :

%d blogueurs aiment cette page :