l’affiche de décembre 2014 : Mon oncle d’Amérique

Poster un commentaire

17 décembre 2014 par biblistudio

Mon oncle d'AmériqueLa vente aux enchères d’affiches de cinéma, organisée aux cinémas Studio ce mois-ci, est l’occasion de nous interroger sur la finalité d’une affiche de cinéma.

Sa fonction première est mercantile. Elle est faite pour attirer les spectateurs dans les salles, et ce côté publicitaire lui vaut parfois un certain mépris. Pourtant, sa conception n’est pas chose aisée. Elle doit, sur un espace restreint, résumer l’œuvre, nommer les différents protagonistes (acteurs, réalisateur…) et contenter le producteur qui en est le commanditaire.

Bien qu’initialement conçue pour une durée de vie éphémère, l’affiche retrouve une seconde vie auprès d’amateurs ou de collectionneurs. Le choix d’un illustrateur tel Enki Bilal qui a dessiné l’affiche ci-contre Mon oncle d’Amérique, la beauté graphique de la composition, le souvenir d’un film aimé, le réalisateur, un acteur sont autant d’éléments subjectifs qui peuvent donner envie de l’acquérir.

Elle devient aussi, au fil du temps, une part de la mémoire du cinéma. Elle représente son époque, un moment de notre vie.

Advertisements

commenter !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

la bibliothèque

contact presse :

biblistudio [at] gmail.com

entrez votre adresse mail ci-dessous :

%d blogueurs aiment cette page :