revues de cinéma : Cinémas d’Amérique latine

Poster un commentaire

9 mai 2015 par biblistudio

cinemas-amerique-latineEn 1991, un collectif d’associations de solidarité avec l’Amérique latine décide de créer l’ARCALT – Association des Rencontres Cinémas d’Amérique Latine de Toulouse. Depuis lors, cette rencontre a lieu chaque mois de mars à Toulouse. Forum de discussion, son objectif est d’aider, de défendre et de faire connaître en France les cinémas d’Amérique latine. C’est une démarche militante de soutien.
Puis, en mars 1992, l’ARCALT fonde une revue annuelle intitulée Cinémas d’Amérique Latine, unique en Europe. La revue est éditée en version trilingue à partir de 1997, espagnol-français ou portugais-français, en format 21×29 et sur papier glacé. Le numéro 23 est paru fin mars 2015.
La vingtaine de pays concernée a vu le jour au 19iéme siècle sur les débris des empires espagnol et portugais, eux-mêmes bâtis sur l’anéantissement brutal et fulgurant des sociétés précolombiennes au 16iéme. La présence de communautés indigènes, le passé colonial profondément inégalitaire, les guerres d’indépendance du 19iéme, les guérillas marxistes, les dictatures militaires de la seconde partie du 20iéme siècle, autant d’étapes singulières qui forment l’héritage culturel du monde latino-américain.
Comment décrire la revue ? Unicité pour les raisons décrites ci-dessus, diversité car les images des films nationaux sont un immense kaléidoscope à l’échelle d’un continent, résistance pour exister et se faire connaître hors du continent et ne pas être écrasé par la toute-puissance du grand voisin du Nord. « Nous qui ne sommes pas Hollywood », amère remarque d’un cinéaste, glanée au hasard d’un article.

Les articles de la revue abordent le cinéma latino sous ses multiples facettes :
– films sortis dans l’année écoulée
– entretiens avec des réalisateurs jeunes ou confirmés
– rétrospective de l’oeuvre et analyse de l’influence d’un réalisateur disparu
– thématiques d’un cinéma national et panorama des oeuvres de ses réalisateurs
– présentation de la situation « existentielle » présente ou passée d’un cinéma national.
Des mots tels « renaissance », « renouveau », « mort temporaire », « cinéma neuf », « retour du cinéma », « reprise du cinéma », « signes de vie », « stagnation » témoignent d’états instables comme l’ont souvent été les sociétés en question !
– documentaires, courts-métrages et cinéma d’animation
– description des politiques de soutien volontaristes mises en place par les gouvernements (Mexique, Cuba, Chili…)
– les écoles, l’enseignement du cinéma
– des dossiers thématiques sur les personnages historiques et héros mythiques des guerres de libération du 19iéme, l’homme noir dans le cinéma brésilien, la présence croissante de femmes réalisateurs, l’émergence d’un cinéma transgenre, l’adolescence, Che Guevara…
– les nouvelles technologies, l’actualité cinématographique multiforme d’une ou plusieurs productions nationales

Les pays et les peuples d’Amérique latine sont à la recherche d’une conscience collective qui plonge ses racines dans un passé souvent tragique. Dans leur grande variété, les articles nous montrent comment le cinéma latino véhicule l’imaginaire, le réel mais aussi les aspirations du continent. La revue s’attache à promouvoir l’idée que le cinéma est un élément-clé du développement et qu’il doit engager un débat avec la société. Elle n’est donc pas dénuée d’une charge utopique.

Vitrine des cultures cinématographiques du Nouveau Monde, souhaitons que la
revue continue de nous informer sur les parutions récentes et à contribuer au développement et à la présence sur la scène internationale des cinémas latino-américains.

Advertisements

commenter !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

la bibliothèque

contact presse :

biblistudio [at] gmail.com

entrez votre adresse mail ci-dessous :

%d blogueurs aiment cette page :