Clash ou quand le tournage peut se transformer en réalité

Poster un commentaire

1 novembre 2016 par biblistudio

clashS’il existe un cinéaste dont les œuvres collent à l’actualité de son pays, c’est bien l’Égyptien Mohamed Diab.

Son premier film Les Femmes du bus 678 qui a établi sa réputation est sorti quelques semaines avant la révolution en 2011.

Clash dont il est question ici a été en gestation pendant 4 ans. Dès 2011, Mohamed avec son frère Khaled, co-scénariste a eu envie de consacrer un film au mouvement. Mais explique-t-il, pendant ces cinq dernières années, les choses évoluaient si vite dans le pays qu’elles rendaient chaque nouvelle idée obsolète.

Précisons que le film se déroule quelques semaines après la destitution à l’été 2013 du Président Mohamed Morsi, renversé par l’armée provoquant de vives réactions dans le pays. Les forces en présence sont les révolutionnaires, les Frères Musulmans et l’armée.

Interrogé sur le processus de fabrication du film :
« C’était un film techniquement difficile à faire. Un an avant le tournage, on a construit une réplique du fourgon en bois qu’on a installé dans un appartement. On y a répété pendant plusieurs mois, avec les acteurs, qui nous ont aidés à peaufiner les personnages. On a commencé par improviser et l’écriture s’est affinée peu à peu. Et puis on a filmé ces répétitions : c’était comme tourner le film une première fois, ça nous a donné une sorte de story-board « live ». Parallèlement, on a fabriqué le fourgon du film, copie conforme de ceux de la police. On pouvait vraiment le conduire… Le film a été tourné dans huit mètres carré, en 26 jours, avec tous les acteurs présents en permanence. Ce fut difficile techniquement de filmer dans un si petit espace, de diriger tant d’acteurs confinés. Mais je voulais que chacun ressente une sorte d’enfermement. »

Concernant les scènes d’action dans la rue :
« La première a été faite en deux jours, avec 500 figurants, en studio. C’était l’enfer, notamment parce qu’en Égypte on n’a pas de culture de la cascade. Le coordinateur des effets spéciaux me disait « ça fait vrai parce que c’est vrai ». Les figurants se battaient entre eux, certains ont été blessés.
La scène du pont a été tournée dans la ville : c’est un grand échangeur, l’une des routes les plus encombrées du Caire. Le tournage a créé une immense pagaille, parce que les gens pensaient qu’il s’agissait d’une nouvelle manifestation et rebroussaient chemin. Aujourd’hui, dans les rues, dès que les gens voient un rassemblement, ils pensent que c’est une manif et ils ont peur ! On a tourné douze heures d’affilée, avec une équipe passionnée. Je suppose qu’on a été infiltré par les deux camps, Frères Musulmans et police, chaque champ pensant que l’autre nous soutenait. »

C’est ainsi qu’il évalue la dangerosité de ce tournage en vraie grandeur : « On peut presque parler de tentative de suicide parce que les passants auraient pu nous attaquer en pensant qu’il s’agissait de vraies manifestations. »

Il précise que le titre du film pourrait aussi bien être Chaos : de fait, ce huit clos pesant est un Clash des plus primaires entre partisans des Frères Musulmans et leurs adversaires sur un fonds de Chaos urbain insurrectionnel.

Quelques livres de la bibliothèque sont des témoignages de tournages réalisés dans des conditions nettement moins dramatiques.

C’est le cas de :

Tournages Paris-Berlin-Hollywood 1910-1939 par Isabelle Champion et Laurent Manonni à la cote 791.439 CHA – plus de 200 photographies originales et rarissimes,  prises à la naissance des studios à Paris, Berlin et Hollywood.

The Misfits – Film de John Houston (1961) –  Chronique d’un tournage par les photographes de Magnum de Arthur Miller et Serge Toubiana à la cote 791.434.3 MIL

Les citations ci-dessus sont à retrouver dans : Clash

Plus d’informations sur le film et les séances : http://www.studiocine.com/

Advertisements

commenter !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

la bibliothèque

contact presse :

biblistudio [at] gmail.com

entrez votre adresse mail ci-dessous :

%d blogueurs aiment cette page :